Le SNA

le .

Le Syndicat National d’Apiculture

 

Le Syndicat National d’Apiculture (S.N.A) est une organisation dont l’idée a émergée durant la Grande Guerre, et plus précisément en 1916.

Ce groupement avait vocation à accueillir tant les apiculteurs isolés que ceux déjà regroupés en associations ou syndicats, et ce jusqu’en 1947.

A partir de l’Assemblée Générale de cette même année, apparut la nécessité d'une organisation fédérale hiérarchique plus rationnelle afin de faire face au nombre croissant d’adhérents. C’est lors de l’Assemblée Générale de 1957 que cette organisation fut adoptée. C’est elle qui est toujours en vigueur à l’heure actuelle au niveau national. Il est composé d’un Conseil d’Administration de 12 membres élus par les Présidents des Syndicats s’affiliant.

 

Aujourd’hui les apiculteurs français sont d’environ 68 000 officiellement reconnus, dont 32 000 sont adhérents au S.N.A, par le biais de 119 antennes départementales.

 

«  La Fédération a pour buts de représenter les Syndicats adhérents, de défendre les intérêts économiques de leurs membres auprès des Pouvoirs Publics et des autres associations apicoles française, de favoriser et de promouvoir le développement de l’apiculture française et la production de miel indigène, d’améliorer les connaissances techniques des apiculteurs, de les défendre également en justice, soit individuellement, soit réunis dans leurs organisations professionnelles, de se constituer partie civile dans les poursuites introduites par le Ministère Public ou de citer directement en Justice toute infraction commise au préjudice des apiculteurs et ceci en application des lois de 1884 et 1920.

 

 

Elle a en particulier pour objectif :

• De centraliser les demandes d’achat de matériel et de fournitures apicoles émanant de ses adhérents,

• De faciliter à ses adhérents la vente de miel et des produits de la ruche,

• De prendre toutes mesures utiles pour faire développer la consommation du miel en France,

• De publier ou de faire publier un bulletin d’information,

• De gérer au profit de ses adhérents toutes les assurances apicoles dont l’utilité se fera sentir,

• De créer des services annexes pouvant être utiles aux adhérents,

• De rechercher et de poursuivre les fraudeurs aux produits de la ruche. »

 

Le S.N.A étant reconnu comme l’interlocuteur officiel en matière apicole par l’Administration, celui-ci siège dans de nombreux organismes à caractère apicole et agricole. C’est à ce titre qu’il siège à la filière apicole chargée de la gestion de l’aide européenne, au Comité Technique chargé actuellement du suivi des dossiers des insecticides, la F.N.S.E.A en section spécialisée et à Bruxelles au COPA-COGECA groupe de travail miel. 

Le S.N.A est également membre d’APIMONDIA.

 

Source : Site snapiculture.com

Témoignages de membres

  • J'ai participé il y a 2 ans à une réunion d'information du rucher école. J'ai été piqué par la curiosité et je me suis inscrit aux cours pour découvrir le mode de vie de ces passionnants insectes. Aujourd'hui j'ai construit ma première ruche et je viens d'accueillir mon premier essaim.

    Jacques
    Membre depuis 2017
  • J'ai intégré le rucher école cette année. J'ai découvert des gens passionnés et chaleureux. Les cours se déroulent dans une bonne ambiance. On m'a tout de suite mise à l'aise. Cette formation est vraiment très enrichissante.

    Cathy
    Membre depuis 2018

  • Mon oncle était apiculteur et j'ai degusté des pains d'abeilles chez lui. Je me suis présenté aux cours en observateur. Je n'étais pas certain d'avoir suffisamment de temps à consacrer à ces êtres vivants. Avec l'aide du rucher école, j'ai choisi le meilleur biotope possible et j'ai aujourd'hui 3 ruches. J'apprends chaque jour de nouvelles choses.

    Yves
    Membre depuis 2016
  • Adepte du potager, c'est tout naturellement que je suis venu à l'apiculture. Depuis que je suis inscrit au rucher école, je redécouvre mon environnement au travers du regard de l'abeille. Je prends conscience des noisetiers en fleurs à la sortie de l'hiver, des tilleuls de ma ville et debien d'autres choses encore. Quant à ma première ruche, c'est juste magique!

    Abdel
    Membre depuis 2018
  • Lors d'une journée du patrimoine en 2017, je rencontre le rucher école des 3 rivières. Gourmand de questions sur les abeilles, je me lance dans l'aventure en 2018 pour découvrir la vie des abeilles. Aujourd'hui, piqué par ma nouvelle passion et ma soif d'apprendre, j'installe 6 ruches au fond de mon verger. Pas un jour sans rendre visite à mes ZAZAS. Ce n'est que le début d'une belle passion naturelle.

    Laurent
    Membre depuis 2017
  • Petite j'essayais de réanimer dans le creux de ma main les abeilles échouées sur le rebord de la fenêtre de l'école,  je me regalais quand mon grand-père ramenait pour le goûter un cadre de cire gorgé de miel qu' on raclait et laissais fondre en bouche comme un bonbon,  je scrutais dans le pommier en face du rucher mon grand-père oeuvré dans son habit de protection... maintenant le temps est venu de se lancer et de redonner vie aux ruches familiales. c est avec joie que j'ai intégré le rucher école d Epiey sur Chiers il y a 3 ans,  qui nous fait découvrir le monde apicole. J espère  cette année pouvoir accueillir de ma ruche inoccupée depuis 30 ans une nouvelle colonie et y extraire ce trésor doré et parfumé!

    Carole
    Membre depuis 2016